Comptes rendus des matchs

COMPTE RENDU #25 – 05.06.22

FC Vallon du Nozon I – FCEB 2-3 (1-3)

La bataille de la 4ème place

Le Roi Markus 1er s’en allait dans les mines sombres sur le cours du Nozon pour conquérir le trône de la 4ème place du groupe 5 ce dimanche après midi. Ses chevaliers étaient amoindris, fatigués, blessés. La moitié des troupes avait succombé au combat précédent. Le moral était au plus bas. Seuls 12 hommes étaient encore en état de marche sur une armée de 25.
Le Roi a alors donné un discours d’honneur rappelant les valeurs de l’Etoile : la combativité et la solidarité. Les hommes étaient prêts à une nouvelle bataille, à affronter ses ennemis Gobelins. La potion magique a fonctionné: pour la première fois de l’histoire de l’Etoile depuis bien longtemps, nous avons marqué en premier. Notre chevalier fer de lance, toujours le premier au front, Antoni-du-Lac a décoché une jolie tête suite à un centre de Théo, dit le Bulldog.
Cependant, la fatigue se faisait déjà ressentir dans les rangs de l’Empire des Etoiles, certains ayant abusé de l’hydromel la veille, notamment le chevalier Robin-sans-Fonds. C’est alors qu’Ilan-J’peux-pas-j’ai-volley a blessé ses propres camarades sur une superbe reprise petit filet : 1-1. Mais la vaillance des Couennes-de-Lard n’avait pas de limite et ce même Ilan, qui d’autres que lui, nous a redonné du souffle sur un centre sublime de Steven Jaccouille La Fripouille. Puis, encore et toujours, Antoni-du-Lac nous a délivré de son épée magique, en solitaire, mettant l’ennemi à genou : 3-1.
Les terribles Gobelins du Nord allaient forcément répliquer. Il nous fallait résister pour l’honneur et la gloire du Royaume. Malheureusement, les Gobelins ont réussi à infiltrer nos lignes et sont revenus à 3-2 malgré un premier arrêt de Maître Jeremy-De-Yens. La bataille allait donc forcément augmenter en intensité. Nos vaillants guerriers allaient devoir résister coûte que coûte, repousser l’ennemi et ne pas le laisser revenir. La fatigue se ressentait d’autant plus, Robin-sans-Fonds ne ressemblait à rien de plus qu’un vivant revenu d’entre les morts pour accomplir le destin de l’Etoile.
Fort heureusement, les hommes dirigés par le général de guerre Pochon-Ventre-D’Or ont résisté jusqu’à la fin pour offrir à son Roi la victoire que lui et tout un village espérait. La 4ème place est donc acquise. La légende est écrite.
Jeremy D.

COMPTE RENDU #24 – 25.05.22

FCEB – FC Bosna Yverdon II 3-2 (2-1)

Une dernière victoire à domicile

Pour son dernier match à domicile de la saison, le FC Étoile Bonvillars recevait une élégante et surprenante équipe de Bosna Yverdon. La donne était simple, une victoire enterrerait les chances pour l’adversaire du soir de nous rattraper au classement et conforterait une belle 5ème place.
Une entame de match en faveur de l’équipe adverse, une grosse alerte et un goal sur hors-jeu nous était nécessaire pour nous mettre dans le match. La suite est une main mise sur le jeu avec une équipe bleue et blanche très haute sur le terrain. Il ne manquait plus que la finition. Le 1er but tomba à la 18e grâce à un bel enchaînement conclu par notre Interiste préféré, (dur week-end après la perte du Scudetto) Ilan ! S’en suivi du 2ème but à la 26e par Antoni, après un raide solitaire (pas le premier mais cette fois-ci efficace).
Suite à ces 2 buts, nous décidions de reculer et de laisser le ballon à l’adversaire… quelle grave erreur ! C’est donc tout naturellement que Bosna a réduit la marque juste avant la mi-temps.
La 2ème période fut un combat sans merci et le jeu se passa essentiellement d’un 16 mètres à l’autre. Quand soudain, Bosna égalisa suite un coup franc déposé sur la tête de leur attaquant (marqué un peu largement je vous l’accorde). Mais notre équipe avait à cœur de finir sur une note positive devant notre public. Après une remise en jeu très rapide, Antoni se présenta seul devant le gardien pour transformer ce 3ème goal, 3 minutes après l’égalisation adverse !
La fin du match fut un vrai défi mental et une preuve d’une solidarité défensive incroyable ! La victoire fut belle surtout avec cet état d’esprit collectif ! Pour notre dernier match, nous devrons appliquer les mêmes principes pour espérer un résultat à Croy contre Vallon du Nozon et donc les devancer au classement et terminer dans notre objectif, le Top 4.
Dimitri H.

COMPTE RENDU #23 – 20.05.22

FC Ependes I – FCEB 3-1 (3-1)

Bonvillars s’étale dans la marre aux Grenouilles

C’est sur le magnifique terrain d’Ependes, rythmé par les passages des merveilleux trains CFF et coloré d’un splendide coucher de soleil sur le Jura, que notre Une a joué vendredi soir. Nul doute que cet idylle avait de quoi distraire les plus braves. C’est donc en toute logique, et comme à l’accoutumée, que nous avons encaissé rapidement des goals (3 en 25 minutes). Notre expérimenté latéral Dimitri le résumait si bien en fin de match autour d’une bonne bière: « qu’importe que j’utilise que des mots positifs sur le terrain, que des mots négatifs ou que je me taise, on encaissera toujours un goal ». Rien à enlever, bien entendu à la sympathique équipe d’Ependes qui nous a bien mis sous pression et qui possède des attaquants très techniques (et rapides, Nicolas peut en témoigner).
Il fallait donc désormais renverser ce match, mal parti. On s’est procuré ensuite 2-3 occasions intéressantes, notamment une tête de Dirceu sur la latte. Puis, c’est grâce à Benjamin, que nous avons obtenu un penalty sur une faute hors des 16 mètres. En l’absence de notre très bavard maître des penaltys, Stevy Wonder, trop occupé à aller voir un match allemand sans importance, c’est Benoît qui s’en est chargé et malgré les conseils à son gardien du coach d’Ependes, Carlos, qui connaît très bien Benoît, notre numéro 15 n’a pas tremblé en plaçant bien sa frappe. 3-1, à la 32e !
À la mi-temps, tout restait donc possible. Cependant, il faut noter que nous nous sommes déplacés à Ependes à seulement 12.5, Nils ayant seulement une cheville utilisable, et que la fatigue allait forcément se ressentir. On n’a donc pu que très difficilement mettre la pression sur notre adversaire. C’est même eux qui ont eu les plus grosses chances de but, mais heureusement que notre coach assistant-joueur, Nico, s’est rappelé qu’il savait aussi défendre comme un gardien, en dernier rempart.
Il restait qu’une dizaine de minutes quand l’événement de la soirée s’est produit… Ou presque. Sur un centre de notre remuant Mbappé (Alex), le ballon a traversé toute la défense adverse pour atterrir dans les pieds de l’unique Ryan, seul aux 16 mètres, qui décrochait alors la plus belle frappe jamais vue à Bonvillars : « une balle pure qui n’a pas bougé » selon notre capitaine. Goal vous diriez ? Et bien non, la balle a alors défoncé la barre transversale avant de sortir. À noter que la déception ne venait pas du fait qu’on aurait pu revenir au score, mais bien que le club entier souhaite voir Ryan marquer son goal, pour clôturer sa carrière avec tout l’honneur qu’elle mérite.
Il est évident qu’après de telles émotions, il nous était impossible de revenir dans ce match. En toute fin de rencontre toutefois, Antoni a obtenu son 1000e penaltys de la saison. Mais, vous vous en douterez bien, le gardien ayant pu parler à son coach à la mi-temps, il a pu cette fois arrêté le tir de Benoît. Les mauvaises langues diront que c’est dû au fait Benoît soit sorti au MAD Club le soir d’avant et qu’il était alors sec à ce moment du match. On n’en dira pas plus à ce sujet.
À nous de nous reprendre mercredi soir contre Bosna Yverdon dans un match capital pour la 4ème place, en essayant, notamment, de ne pas encaisser trop vite.
Jeremy D.

COMPTE RENDU #22 – 03.05.22

FCEB – FC Azzurri Yverdon I 2-5 (1-2)

Le sursaut d’orgueil du FCEB attendra…

Après quatre victoires consécutives, gagnées avec envie et manière, les hommes de Corciulo étaient méconnaissables lors de leurs deux derniers matchs. Le déplacement à Corcelles-Payerne ne fut pas une partie de plaisir au vue des circonstances, mais nous avions espoir de nous relever rapidement de cet échec et empocher des points face aux Azzu’, mardi soir. Mais que nenni. Entre occasions manquées et erreurs défensives, nos adversaires nous ont logiquement enfoncés 5 buts à 2.
Cependant, bien que nous avons pu aborder ce match avec quelques joueurs de plus, les 20 premières minutes nous replongeaient dans l’ambiance de vendredi dernier. Après quelques secondes de jeu, notre arrière garde pourtant bien en place se faisait surprendre par une décision arbitrale litigieuse, puisque l’attaquant yverdonnois, dans une position évidente de hors-jeu, s’en allait seul tromper Jeremy. Fort heureusement, quelques minutes après, l’arbitre nous accordait un but pas évident, suite à une mésentende entre le gardien visiteur et son défenseur.
Alors que l’on avait enfin les cartes en mains pour poser notre jeu et créer le danger, nous avons dû faire face à un autre coup du sort: la blessure de Florent, synonyme d’une probable fin de saison prématurée pour notre co-président, quelques jours après celle de Lionel.
Pour la suite du match je vous passe les détails. Il faut surtout retenir que nous avons eu les occasions (beaucoup même) mais que nous n’avons malheureusement pas réussi à les mettre au fond et nous avons aussi été coupables de quelques erreurs sur les 4 buts qui ont suivis.
Le prochain match aura lieu le 20 mai à Ependes, et d’ici-là il faudra remotiver les troupes et croire en notre objectif Top4, mais aussi et surtout travailler des automatismes qui semblent avoir un peu disparus, notamment avec le peu d’entraînements.
Nicolas D.

COMPTE RENDU #21 – 29.04.22

FC Corcelles-Payerne IA – FCEB 7-1 (4-0)

Soirée d’apprentissage pour les bleus et blancs

Fort de 4 succès d’affilée notre étoile s’en allait défier Corcelles-près-Payerne avec certains acquis. Cependant, la traînée de grippe ainsi que des blessures plus longues que prévues allaient imposer un certain régime au nombre de joueurs présents sur la feuille de match. C’est donc avec 13 valeureux éléments que le coach Marco (Pep) Corciulo se rendait dans la Broye.
Au vu du télégramme, il semble inutile de dire que l’équipe est quelque peu passée au travers des 30 premières minutes. La tête de nos boys devait probablement être un peu ailleurs dans ce laps de temps. Ce qui contre les premiers du classement ne pardonne malheureusement pas. Dans ce scénario cauchemardesque, il ne faut pas oublier de citer la blessure de notre gardien, « Yonel », à qui nous souhaitons tout le meilleur ainsi qu’à sa cheville. Les 15 dernières minutes de la première mi-temps furent beaucoup plus intéressantes et nos étoiles eurent même l’occasion d’inquiéter le portier adverse sur 2-3 incartades finement réalisées. Une mire mieux ajustée aurait permis de rentrer au vestiaire avec un score un peu plus doux.
La deuxième mi-temps repartait sur une base similaire avec des broyards en possession du ballon et des Nord-vaudois qui n’hésitaient pas à en faire bon usage dès que le moment était venu. En somme, nos protégés nous ont fait part d’une honnête prestation qui montre de belles qualités mais aussi certains points d’amélioration.
Le prochain match aura lieu mardi à Bonvillars. A cette occasion, les pensionnaires du « Bonvipetch Stadium » recevront les Azzuris d’Yverdon dans un choc au sommet. Nous vous attendons donc nombreux et nous réjouissons déjà de pouvoir compter sur vos encouragements.
Florent J.

COMPTE RENDU #20 – 22.04.22

FCEB – FC Centre Portugais d’Yverdon I 3-2 (1-0)

Vous prendrez bien un Porto ? Oui, mais juste trois d(eux)oigts !

Troisième match en une dizaine de jours pour notre Une qui accueillait hier soir le Centre portugais d’Yverdon pour la deuxième confrontation de la saison. Au cours des trois derniers affrontements, chaque équipe a marqué au minimum deux buts. On s’attendait donc à un match haut en couleurs offensivement. Cependant, l’objectif reste toujours le même : gagner le match et remporter les trois points.
En début de rencontre, Bonvillars prend les devants en gardant le pied sur la balle tout en cherchant ses ailiers. L’équipe adverse tente de riposter avec ses joueurs très techniques mais notre défense, menée par Florent, semble tenir le coup. Suite à un débordement d’Antoni, le défenseur adverse le percute dans sa surface et offre au FCEB la possibilité d’ouvrir la marque sur penalty. Steven le transforme, et des rumeurs circulent qu’il aurait laissé échapper un rictus.
Un verre de thé et c’est reparti, Bonvillars se relance à l’assaut des cages adverses. La chance sourit à Dirceu à la 50ème minute, car sa frappe à ras de terre trompe le gardien portugais avec l’aide du poteau. Dix minutes plus tard, corner pour les bleus et blancs, Dimitri aperçoit Alexandre qui s’est placé aux cinq mètres. Il adresse ensuite un centre idéal à notre madridista favori, qui s’élève comme le messie et propulse le ballon au fond des filets.
A ce moment-là, notre équipe se sent à l’abri mais la fatigue des matches précédents se fait ressentir et le Centre portugais ne veut pas s’avouer vaincu avant le coup de sifflet final. L’équipe de Bonvillars pliera alors par deux fois, à la 75ème et à la 84ème. L’équipe adverse pousse, les coups se font de plus en plus durs mais rien n’y fait, le FCEB ne laissera pas sa 4ème victoire d’affilée s’échapper et confirme ainsi sa 4ème place au classement.
Vendredi prochain, notre équipe ira tenter de faire tomber le leader chez lui, Corcelles-Payerne, à 20h.
Ryan P.

COMPTE RENDU #19 – 20.04.22

FC Veyron-Venoge II – FCEB 1-4 (0-1)

L’étoile brille et enchaîne

Ce mercredi soir avait tout du match piège et la chasse aux points remplaçait celle aux œufs du weekend pascal. C’est avec pour seule mission que de remporter les 3 points que les formations de Veyron-Venoge – dernière du classement – et de Bonvillars entrèrent sur l’exigu terrain de Champmarpaud.
Une entame de match difficile pour les joueurs du FCEB qui ont fait face à un adversaire extrêmement valeureux, et qui dès les premières minutes de jeu se procurèrent des occasions toutes plus dangereuses les unes que les autres. C’était sans compter sur un brin de réussite et un Lionel à son affaire. Malgré les tentatives de poser le jeu, les joueurs de l’Etoile ont souvent été maladroits dans le dernier geste, jusqu’à une action collective de grande classe entamée par Benoît et qui se terminait par un penalty en notre faveur, que notre numéro 15 se chargeait de transformer lui-même. 1-0 plutôt flatteur pour les hommes de Corciulo au moment du thé.
Le discours du coach à la mi-temps fût on ne peut plus clair: tenir les 15 premières minutes de la deuxième période face à un adversaire qui allait revenir le couteau entre les dents, et le résultat serait acquis.
Or, nous n’avons pas attendu les offensives des joueurs locaux pour mettre nos talents offensifs en valeur: 2-0, 3-0 et 4-0. Le score a été rapidement plié et le but adverse restera anecdotique sur une deuxième période bien plus maîtrisée que la première. A noter le nouveau doublé d’Antoni, qui a su prendre la défense de vitesse comme à son habitude.
Un esprit d’équipe une fois de plus remarquable, dans les moments difficiles y compris, ce qui laisse présager que le match de vendredi, face au Centre Portugais, laissera place à un nouveau spectacle de qualité pour nos fervents supporters.
Lionel B.

COMPTE RENDU #18 – 13.04.22

FCEB – FC Valmont IB 2-0 (1-0)

Doublé d’Antoni et blanchissage, le FCEB est paré au décollage

Au 1er tour, notre équipe s’était inclinée sur le score de 4-2 sur le terrain de Valmont, match qui est considéré par nos aficionados comme notre plus mauvaise représentation de la saison à ce jour. C’est pourquoi nous souhaitions ne pas nous faire avoir une seconde fois en se laissant endormir et, au contraire, imposer notre rythme afin de se remettre de cette mésaventure.
En première mi-temps, le match est plutôt équilibré malgré un léger avantage en faveur de Valmont. Peu de tirs et d’occasions durant la première demi-heure, les deux équipes s’observent et cherchent à s’inquiéter avec de longs ballons vers l’avant. Bonvillars parvient tout de même à conserver majoritairement la balle et à jouer dans les pieds. A la suite d’une combinaison de passes, AJ9 parvient à dribbler le défenseur adverse et ouvre le score d’un tir brossé du pied gauche qui finit dans le petit filet opposé. Bonvillars mène donc au score à la mi-temps.
Après la pause, l’équipe de Valmont accélère afin de chercher l’égalisation. Les duels deviennent plus intenses et les incohérences de l’arbitre créent du mécontentement dans les deux effectifs. Notre équipe, ne parvenant pas à faire le break, se contente de repousser les offensives de l’équipe adverse tant bien que mal et mise sur la contre-attaque. La fin de match s’est changée en partie de ping-pong qui sera fatale au premier qui craque. Les esprits s’échauffent mais nous arrivons à rester suffisamment lucides pour ne pas tomber dans ce dernier piège tendu par l’adversaire. Finalement, dans le temps additionnel, Gary parvient à glisser une balle à notre renard des surfaces Antoni qui marque d’un superbe extérieur du pied gauche par-dessus le gardien et offre la victoire aux siens.
Un grand soulagement pour Bonvillars qui se rapproche donc du quatuor de tête grâce à cette victoire, en plus de signer son deuxième blanchissage de la saison. On notera aussi la superbe performance de Lionel, qui a su garder sa cage inviolée, notamment grâce à une somptueuse claquette sur un coup-franc de Valmont en 1ère mi-temps.
Pour son prochain match, le FCEB se déplacera sur le terrain du FC Veyron-Venoge mercredi 20 avril.
Ryan P.

COMPTE RENDU #17 – 27.03.22

FC Champagne II – FCEB 1-3 (0-2)

Une victoire dans le derby pour lancer la machine ?

Après une défaite contre le leader mercredi pour la reprise, il nous tenait à cœur de gagner dimanche pour notre deuxième match. Mais notre volonté venait surtout du fait qu’il s’agissait du derby contre Champagne II. Tous les six mois nous sommes animés de la même envie lorsque le derby approche. Hier encore, nous pouvions sentir une certaine tension avant d’entrer sur la pelouse, due à l’enjeu. Mais notre bon état d’esprit et notre solidarité nous ont permis de prendre rapidement l’ascendant sur notre adversaire.
Ainsi à la 10e minute de jeu, Antoni profitait d’un ballon mal négocié par le gardien pour inscrire le 0-1. Dans les minutes qui ont suivi les Champagnoux se sont tout de même montrés quelques fois dangereux, mais fort heureusement ils manquaient de lucidité dans le dernier geste.
De notre côté nous proposions un jeu collectif plutôt maîtrisé et satisfaisant, qui nous a permis d’inscrire le 0-2 juste après la demi-heure de jeu. De quoi se rassurer avant la pause. D’autant que Marco profitait de ses 6 remplaçants pour faire tourner régulièrement ses joueurs, assommés par le soleil de plomb ou par l’alcool de la veille.
En deuxième mi-temps, nous devions être vigilants, car nous avons pour mauvaise habitude d’encaisser rapidement. Mais là aussi, nous avons su travailler ensemble pour contrer leurs offensives. Notre jeu était bon, mais nous manquions d’occasions devant le but. Et les quelques frappes que nous avons pu envoyer manquaient de conviction. C’est à la 72e que nous avons pu nous mettre à l’abri, lorsque Robin réceptionnait un centre, seul à 5 mètres du but. Cependant ce n’est pas Robin qui a inscrit le 0-3, car sa frappe terminait sur la latte… heureusement que Dirceu avait bien suivi, et inscrivait son doublé.
Le dernier quart d’heure était plus compliqué, car les joueurs arrivaient au bout de leurs ressources, malgré les changements fréquents. L’intensité du match et la chaleur étonnante pour un mois de mars nous ont vite épuisés. Ce n’était alors pas le moment de craquer, d’autant que Champagne en profitait pour nous mettre la pression. Ils réussissaient d’ailleurs à inscrire le 1-3 à la 77e. Ce but nous a ramené à la réalité et nous a permis d’être deux fois plus concentrés pour les dernières minutes.
Une belle victoire collective, pour un deuxième derby remporté cette saison ! Nous tenterons de reproposer une telle prestation vendredi, contre Valmont IB, à 20h à Bonvillars.
Nicolas D.

COMPTE RENDU #16 – 23.03.22

FCEB – FC Champvent II 1-2 (0-1)

Une défaite pour débuter le 2e tour

La trêve finie, le FCEB retrouvait la compétition mercredi soir avec la réception du FC Champvent II. Les Chanvannais ont réalisé un superbe 1er tour et occupaient la deuxième place du groupe au coup d’envoi. Une victoire permettrait à notre équipe de revenir à trois petits points de la troisième place et même de nous relancer dans la course aux finales.
Notre entrions dans la partie avec la bonne attitude et des bonnes intentions. Nous parvenions à bien faire circuler le ballon, faisions courir nos adversaires et subissions que très peu. Après trente bonnes premières minutes, nous nous compliquions quelque peu la vie, abandonnant les sorties rapides et précises au sol et optant trop souvent pour de longs ballons ou prenant de trop nombreux risques défensivement. Dans le temps additionnel, Champvent ouvrait le score sur l’une de ses premières réelles occasions, gâchant ainsi notre belle première période.
Nous débutions le second acte déterminés à réagir et à égaliser. Malheureusement nous ne parvenions jamais à trouver la faille contre une défense chanvannaise solide et expérimentée. C’est finalement Champvent qui doublait la mise à la 68e et qui nous compliquait passablement la tâche. A la 95e, Steven inscrivait un bijou de coup-franc, réduisant ainsi le score. Cette réussite tombait néanmoins trop tard pour faire douter notre adversaire du soir. Cette première partie du 2e tour se concluait ainsi par une défaite 1-2.
Malgré la défaite, « Marcoach » se montre globalement satisfait de notre copie et estime que nous avons réalisé une bonne partie de reprise. Le FCEB compte aujourd’hui 16 points et reste en course pour l’objectif fixé en début de saison : le top 4. Confiance et victoire sont attendus dès dimanche lors du derby face à notre voisin et plus grand « rival », Champagne.
Maxime M.

COMPTE RENDU #15 – 29.10.21

FCEB – FC Vallon du Nozon I 1-2 (0-0)

Le premier tour s’achève sur une fausse note

En clôture du premier tour de la saison, le FCEB recevait vendredi passé le FC Vallon du Nozon. Lors de notre préparation de cet été, nous les avions affronté en match amical sur leur terrain et le match s’était terminé sur le score de 3-2. Nous savions de quoi cette équipe était capable et nous nous devions de leur rendre la pareille à domicile.
Concernant la première mi-temps, la défense à trois de Marco tenait le coup et les espaces se créaient pour nos joueurs. Le jeu haut du gardien adverse a permis à nos attaquants de tenter quelques frappes de loin, à l’image de Dirceu, qui manquait de peu le cadre. Quelques actions de chaque côté mais rien d’extraordinaire. On notera également la frappe d’Antoni qui s’écrasait sur la barre transversale, mais le score restera nul et vierge au coup de sifflet de l’arbitre.
C’est à partir de la 2ème mi-temps que le match a pris un autre tournant. En effet, dès les premières minutes, une passe dans l’axe mal négociée par notre défense a permis à l’attaquant adverse de s’emparer du ballon et de le glisser au fond de notre cage. Seulement quelques minutes après cette ouverture du score incongrue, l’équipe adverse envoyait un coup-franc puissant en direction de Lionel, qui, malheureusement, s’emmêlait un peu les pinceaux sur cette prise de balle, et voilà Bonvillars mené de deux buts. Aïe.
Malgré cette succession d’évènements, Le FCEB repartait à l’assaut du but adverse, tout en accélérant le rythme de jeu. Nos opposants renforçaient leur défense pour tenter de maintenir le résultat mais une combinaison de passes entre Antoni et Gary, à 20 minutes du terme, permit à ce dernier de réduire le score et à son équipe et ses supporters d’y croire. Cependant, il s’agissait là du seul faux pas de Vallon du Nozon qui ne lâchera pas la victoire.
Le FCEB passera donc l’hiver à la 5ème place du groupe 5 de 4e ligue, en ayant engrangé 16 points sur 10 matches. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous retrouver à la reprise, au mois de mars.
Ryan P.

COMPTE RENDU #14 – 24.10.21

FC Bosna Yverdon II – FCEB 1-3 (0-0)

Le terrain des Isles est conquis

Hier notre équipe s’est rendue aux Isles pour y affronter le FC Bosna Yverdon II. Un déplacement qui n’était pas gagné d’avance tant Bosna a réalisé de bonnes performances cette saison face aux équipes du top 3. L’objectif ? Gagner pour ne pas se faire distancer par les 4 premiers du groupe.
La première mi-temps ressemblait à un round d’observation entre les deux équipes. Quelques occasions de part et d’autre, sans forcément inquiéter les deux gardiens. Mais dans le jeu et la volonté, ces 45 premières minutes étaient clairement à notre avantage. Malheureusement nous n’avons pas réussi à scorer pour nous mettre en sécurité et ainsi aborder plus sereinement cette deuxième mi-temps.
Fort heureusement, nous avons ouvert le score juste après le retour des vestiaires. En effet, quelques minutes après l’entrée en jeu de Steven (auteur d’un super coup-franc libérateur une semaine auparavant), Dirceu s’écroulait dans la surface: pénalty. Le maître des coups de pied arrêtés, alors sur le terrain, nous donnait l’avantage en transformant ce pénalty, comme à son habitude, d’un calme olympien. Ce goal de sécurité nous a soulagé et nous a permis de calmer le jeu, sans pour autant atténuer notre volonté d’aller de l’avant.
Le break viendra d’un autre fait de jeu, 20 minutes après l’ouverture du score, puisque le gardien adverse voyait rouge après un tacle mal négocié sur Antoni en dehors de sa surface. C’est donc un joueur de champs qui a dû se sacrifier en mettant les gants. Le manque d’habileté du portier permettra à Jeremy de marquer le 0-2, après un ballon qui a fuit ses mains. Le 0-3 viendra 10 minutes plus tard des pieds de notre goleador, d’une magnifique frappe croisée. À deux minutes du terme de la rencontre, Bosna profitera d’un moment d’absence de notre part pour sauver l’honneur. Et alors que certains auraient pu espérer une incroyable remontada dans les derniers instants, un deuxième carton rouge pour Bosna viendra tuer tout espoir d’exploit.
Le FCEB sort donc de ce match avec une victoire méritée, qui permet à l’équipe de retrouver la 5e place du groupe. Vendredi prochain, à l’occasion du dernier match de ce premier tour, nous recevrons le FC Vallon du Nozon, 4e à 2pts de plus.
Nicolas D.

COMPTE RENDU #13 – 15.10.21

FCEB – FC Ependes 4-2 (1-1)

La force de caractère du FCEB

Après un week-end de repos, le FCEB a accueilli ce vendredi soir le FC Ependes mené par Carlos Rangel. Bien qu’elle se trouve dans la seconde partie du classement, cette équipe reste redoutable et ne se laissera pas vaincre sans croiser le fer. Cependant, comme pour tous les matchs à domicile, ramener les 3 points sera le mot d’ordre de Marco.
À l’entame du match, le ballon était majoritairement en possession des grenouilles qui parvenaient à se frayer des chemins à travers notre défense sans pour autant concrétiser leurs occasions. De notre côté, nous ne parvenions pas à imposer notre jeu en gardant le ballon au sol et les ballons étaient vite renvoyés dans le camp adverse sans pour autant qu’Ilan ou Anotni ne puissent déclencher une offensive.
À force de miser sur les bavures de notre équipe, Ependes finira alors par ouvrir le score sur une action anodine et le FCEB se retrouva une nouvelle fois mené au score en premier. Grâce à un sursaut d’orgueil, notre équipe commençait à réagir et obtenait un coup franc intéressant à l’orée des 16 mètres. Il n’en fallait pas moins pour que Steven et son calme légendaire contourne le mur et place le cuir au fond du petit filet droite. Le score était revenu à la parité et restera ainsi jusqu’à la mi-temps.
Un évènement viendra perturber les plans de Marcoach au début de la seconde mi-temps.. en effet, les décisions douteuses de l’arbitre l’amèneront à infliger deux cartons jaunes dans un court laps de temps à Nils qui venait de rentrer en jeu et nous nous vîmes réduits à dix pour la première fois de la saison. Mais cela ne ralentissait pas notre meilleur buteur Antoni qui marquera le 2-1 3 minutes plus tard. Le FC Ependes a donc mis les bouchées doubles pour revenir au score mais la défense ainsi que les arrêts impériaux de Lionel ont permis de tenir la baraque. Malheureusement, Maxime, en mettant trop la main à la pâte, l’a mise sur le ballon et concéda un pénalty, transformé par l’équipe adverse. 2-2 à dix minutes du terme.
Cette égalisation aurait pu doucher les espoirs de victoire d’un bon nombre d’équipes mais pas celle de Bonvillars. Les duels devenaient plus ardus, le public donnait de la voix et le moment fatidique arriva. Antoni se faisait faucher dans la surface à la 90e minute, Benoît prit ses responsabilités et…. GOAL ! Quel ouf de soulagement ! Mais Antoni, frustré de n’avoir mis qu’un goal, chipa la balle au gardien adverse un peu téméraire et assura la victoire des siens, à la 92e. Une fin de match vibrante qui a fait le bonheur des spectateurs et un scénario à s’arracher les cheveux.. (on comprend mieux pourquoi notre coach n’en a presque plus)
Le prochain match aura lieu sur le terrain des Isles contre le FC Bosna Yverdon II le dimanche 24 octobre à 15h15
Ryan P.

COMPTE RENDU #12 – 02.10.21

Azzurri Yverdon I – FCEB 3-2 (1-1)

Une défaite rageante

Le hasard du calendrier a voulu que le FC Étoile Bonvillars affronte, en l’espace de deux semaines, deux prétendants à la montée, qui ne cachent pas leurs ambitions. Mais après une excellente performance réalisée la semaine dernière contre Corcelles-Payerne IA, les hommes de Marco Corciulo se sont présentés confiants, samedi soir sur la pelouse d’Azzurri Yverdon, pour ce deuxième rendez-vous de taille.
Bien que le 1-0 ait à nouveau été concédé rapidement (12e minute), les Bleus et Blancs ne se sont pas laissés déstabiliser par leurs adversaires. C’est même devenu une marque de fabrique, ou un pari tactique risqué, que de laisser marquer son adversaire pour se mettre en position délicate et devoir redoubler d’efforts pour obtenir des points. Et cela a à nouveau fonctionné puisque Maxime égalisait 8 minutes plus tard.
Après une première mi-temps équilibrée, l’objectif était clair: il fallait tenter de passer l’épaule car nous en avions les moyens. Malheureusement, à 20 minutes du terme, un moment de flottement a envahi les joueurs de Bonvillars. 3 minutes fatales (et un dribble hasardeux de Lionel) qui ont permis aux locaux de marquer 2 buts et prendre un avantage considérable. Mais penser qu’Ilan et ses coéquipiers lâcheraient prise était une erreur. Et la réduction du score arriva à nouveau 8 minutes plus tard. Malheureusement plus les minutes passaient, moins les Azzu’ ne nous laissaient de place. L’entrée de notre sauveur Jeremy ne changea rien, et l’Étoile qui a brillé durant 180 minutes contre deux des meilleures équipes du championnat s’est éteinte. Score final 3-2.
Cette défaite a une saveur particulièrement amère, car après avoir réalisé une telle performance face un prétendant à la montée, doté d’une équipe de niveau supérieur, l’équipe de Marco Corciulo méritait meilleur sort. Mais ce seum qui nous a envahi à la fin de la rencontre était témoin de nos qualités, et cela prouve que nous avons les capacités de rivaliser avec n’importe qui. Une défaite sur le fil pour le moins encou-rageante.
Il reste désormais trois matches à la Une avant la fin de ce premier tour et l’objectif est clair: empocher 9 points pour terminer dans les 4 premiers. Rendez-vous le vendredi 15 octobre pour la réception du FC Ependes.
Nicolas D.

COMPTE RENDU #11 – 24.09.21

FCEB – FC Corcelles-Payerne IA 3-3 (1-2)

18 guerriers

Ce vendredi soir l’Etoile Bonvillars recevait la première équipe du FC Corcelles-près-Payerne, qui faisait le déplacement avec l’envie et la volonté de se montrer à la hauteur de leur ambition dans ce groupe, à savoir la montée en troisième ligue. On ne peut nier que les visiteurs n’ont pas cherché midi à quatorze heures dès l’entame de match : après 3 minutes de jeu et un geste remarquable de l’attaquant adverse, nos vieux démons ont ressurgi, avec ce 0-1 qui venait sanctionner un début de match léger de notre part.
Dans la foulée de ce premier but encaissé, le deuxième n’aura attendu que quelques minutes avant de tomber, suite à un cafouillage et une déviation dans nos 16 mètres. Après 15 minutes de jeu et un score de 0-2 à remonter, bien des équipes auraient baissé la tête face à l’un des favoris du championnat.
Mais croire que nous accepterions ce début de match sans broncher, c’est mal connaître la troupe de Marco Corciulo. En effet, après cet avantage précoce des Broyards, l’équipe a montré un tout autre visage, avec quelques unes des plus belles séquences de jouerie depuis le début de la saison. Et c’est logiquement que nous ramenons le score à 1-2 quelques minutes avant le thé, par ce diable d’Antoni Jeanmonod, qui une fois de plus aura démontré à quel point il était précieux sur le front de l’attaque.
Après le thé, c’est couteau entre les dents que l’équipe est revenue sur la pelouse du Bonvipetch’ Stadium. Après quelques minutes, nous revenons au score à 2-2 par l’intermédiaire du solide et inépuisable Ilan, qui battait froidement le portier de l’équipe visiteuse sur un coup de tête digne de Guillaume Hoarau. À ce moment de la rencontre, l’intensité gagnait peu à peu les acteurs et l’espoir de renverser le score également. Malheureusement pour nous, suite à une faute de main malencontreuse de Benoît dans les 16 mètres, l’équipe adverse reprenait l’avantage droit derrière notre égalisation, sur un penalty imparable. Ce qui n’a pourtant pas entaché notre envie de repartir avec des points de cette confrontation au sommet.
Dès lors, nous avons eu la possession du ballon et de nombreuses occasions nous ont fait croire à une égalisation méritée au vu de notre performance, mais en vain. Au fur et à mesure que le temps passait, la tension montait et les mots doux se sont échangés en-dehors et sur le terrain, sans pour autant sortir du match nos gars. Après quelques parades importantes de notre gardien Lionel, c’est un autre habitué du poste, Jeremy, qui s’est mis en évidence sur le front de l’attaque et a profité de la maladresse d’un défenseur adverse pour glisser le cuir au fond des filets dans les dernières minutes du temps réglementaire : une libération tantôt méritée qu’inesperée au vu des nombreuses tentatives infructueuses de la deuxième mi-temps. Une joie énorme pour cette équipe qui n’a rien lâché après avoir été menée au score rapidement.
C’est sans doute une performance importante qui nous permettra d’aborder le match face à Azzuri Yverdon en pleine conscience de nos capacités.
Un immense merci aux différents groupes de supporters qui se sont déplacés ce vendredi, pour suivre ce « match au sommet », qui aura tenu toutes ses promesses.
Lionel B.

COMPTE RENDU #10 – 19.09.21

Centre Portugais Yverdon I – FCEB 2-5 (2-3)

Un match maîtrisé

Affronter cette équipe du Centre Portugais d’Yverdon n’est jamais simple, nous l’avions remarqué ces deux dernières années avec un match nul 5-5 arraché aux Iles, il y a deux ans, et une défaite 2-10 l’année dernière. Cela nous tenait donc à coeur de mieux faire et de nous venger de ces deux résultats pas franchement mérités.
C’est donc avec le couteau entre les dents que nous nous sommes déplacés en ce dimanche après-midi pluvieux, au terrain des Iles. Une heure avant le coup d’envoi un moment de doute s’est installé quand nous avons vu l’arbitre effectué plusieurs aller-retours sur le terrain. Finalement match maintenu, mais terrain compliqué.
L’équipe a fait preuve d’un très gros mental pour parvenir à ses fins. Tout d’abord nous n’avons pas été freiné par la météo digne de la fin octobre, mouillés pour mouillés il fallait y aller, nous ne nous étions pas déplacés pour rien. Second point important, nous sommes restés nous-mêmes, solidaires, concentrés et déterminés. Nous ne sommes pas entrés dans un jeu d’intimidation, nous sommes restés dans notre match, calmes. Cette excellente mentalité dont a fait preuve l’ensemble de l’équipe nous a permis de prendre l’ascendant sur notre adversaire.
Ensuite les qualités techniques et collectives de l’équipe ont tout simplement fait la différence, même sur le petit terrain des Iles, difficile à apprivoiser. L’ensemble du match a finalement été maîtrisé, malgré un second moment de doute lors de l’égalisation de nos opposants après un pénalty provoqué par Maxime.
Certes nous inscrivons deux buts sur pénalty, l’un un peu hasardeux sur une balle mal gérée par le gardien adverse, mais sans une telle maîtrise du jeu nous n’aurions pas obtenu ces quelques occasions et nous aurions craqué sous la pression de nos opposants.
Nous pouvons donc être fiers de ce match sous pleins d’aspects différents, et espérons reproposer à nos supporters une telle performance vendredi soir lors de la réception de Corcelles-Payerne IA, deuxième équipe invaincue derrière Champvent II.
Nicolas D.

COMPTE RENDU #9 – 10.09.21

FCEB – FC Veyron-Venoge II 2-1 (1-1)

Le FCEB devait se racheter

Après une défaite le week-end dernier à Chamblon face au FC Valmont, l’Étoile Bonvillars avait à coeur de se racheter et de renouer avec la victoire lors de son match en cette douce soirée du 10 septembre face au FC Veyron-Venoge.
Malheureusement, une fois n’est pas coutume et nous encaissons un but après 5 minutes de jeu. La suite de la mi-temps fut assez équilibrée, avec quelques bonnes phases de jeu pour le FCEB. Sinan, suite à une action de Sofiane parvint à égaliser juste avant le retour au vestiaire, relançant ainsi le match.
À la mi-temps, les mots du tacticien transalpin sont clairs : il faut donner plus et aller chercher les trois points.
Après le thé, c’est une équipe déterminée qui est apparue sur le terrain. Bien aidés par nos remplaçants entrés en cours de match, nous arrivions à nous procurer quelques situations intéressantes, tout en gardant une solidité défensive. Aux deux tiers de la rencontre, le renard des surfaces Antoni s’écroulait dans les seize mètres adverses, l’arbitre n’hésitait pas et sifflait un (généreux) penalty pour le FCEB. Benoît ne se faisait pas prier et transformait son penalty avec sang-froid, donnant ainsi l’avantage à son équipe.
La fin de match fut très disputée, cependant les blancs et bleus se sont montrés très solidaires et combatifs, laissant ainsi très peu d’opportunités a leurs adversaires, scellant le score à 2 but à 1.
Après le coup de sifflet final, nous avons vu une équipe unie et heureuse de renouer avec la victoire, et espérant continuer sur sa lancée dimanche prochain lors de son déplacement à Yverdon contre le Centre Portugais.
Glenn B.

COMPTE RENDU #8 – 05.09.21

FC Valmont IB – FCEB 4-2 (2-0)

Une matinée bien douloureuse pour notre Une

Nous avons joué à Chamblon contre Valmont IB dimanche matin et, annonçons toute de suite la couleur: ce n’était pas joli à voir. Défaite sans adjectif 4-2. On peut résumer le match à ceci: 11 hommes non réveillés errants dans un pré à la recherche de justesse.
Les champignons du stade de Chamblon n’ont pas eu le temps de pousser qu’on s’est fait débroussaillé : 2-0 après 10 minutes (un sur penalty et un sur reprise de volée). La suite de la première mi-temps a été plus encourageante. Néanmoins, entre frappes sans conviction et têtes non cadrées, nous avons eu la politesse de laisser dormir le gardien adverse.
A la mi-temps, Marcoach tentait de réveiller ses hommes. Les mots du technicien italien ont trouvé raisonnance dans les oreilles de ses ouaves qui ont marqué dès le retour des vestiaires sur une nouvelle action d’école conclue par l’attaquant Cimbom Sinan. On aurait pu croire que le plus dur était fait et que nous allions reprendre le dessus mais que nenni, la physionomie ne changeait pas vraiment. Malgré les changements et les bonnes entrées de Sven, Ryan et Sofiane (ainsi que l’entrée de Paul, qui a écopé d’un carton jaune), on n’arrivait pas à créer du danger. Même le colonel Antoni n’était pas à l’appel pour ramener ses troupes sur le droit chemin. Après 2-3 arrêts du joueur-gardien Jeremy, nous avons concédé le 3-1 puis le 4-1, qui ont sonnés le glas de nos espoirs.
En fin de match, sur une action extrêmement confuse, Sofiane a catapulté le ballon au fonds des filets tandis que l’arbitre a indiqué le point de penalty. Goal annulé malheureusement mais penalty conclu par un autre Jeanmonod plus réveillé que le colonnel. 4-2 score final.
Déception pour nos hommes mais qui ont bien sur rigolé de leurs errances en fin de matchs avec leurs nombreux supporters qui avait fait le déplacement (merci!).
Il faudra se reprendre ce vendredi contre Veyron Venoge à la maison.
Jeremy D. & Florent J.

COMPTE RENDU #7 – 28.08.21

FCEB – FC Champagne II 6-0 (3-0)

Bonvillars sabre le Champagne dans le derby

Un derby se gagne et notre Une l’a bien compris en s’imposant 6-0 contre Champagne samedi soir, devant un public en feu.
Les jeunes de Champagne avaient probablement un mot d’ordre avant le match: « ne pas encaisser de but trop vite ». Cependant, c’est tout le contraire qui s’est passé: il y avait déjà 3-0 au quart d’heure. Une action d’école à une touche de balle conclue par notre excellent meneur de jeu brésilien, Dirceu, sur le premier goal. Théo et ce même Dirceu profitaient ensuite des erreurs défensives de Champagne d’un pointu inspiré pour le second et d’un tir dans le petit filet pour le troisième. La deuxième partie de la mi-temps était beaucoup plus incipide avec « joran » qui posait beaucoup de problèmes aux deux équipes.
La deuxième mi-temps commençait sur le même rythme. On continuait sur notre lancée en ne lâchant rien et en jouant avec un gros mental. C’est alors que les étoiles se sont alignées pour Bonvillars. D’abord, Marco a fait entrer le célèbre Tik Tokeur Gary, puis Champagne a décidé courageusement de changer de gardien à la 60′. Ce combo électrique a permis au mono kop hawaïen (Ryan) d’entrer en éruption: Gary ayant allumé la mèche à deux reprises sur deux ratés du gardien. La messe était dite. Cependant, le plus beau restait à venir. Notre deuxième gardien, Jeremy, ancienne gloire de Champagne reconverti en « joueur », a marqué le 6-0 de son mauvais pied, si tant est qu’il en ait un bon, sur une magnifique balle de Tom. Match de rêve qui ne pouvait se terminer sur une meilleure note que les hot dogs 5 étoiles de notre chef étoilé de l’école hôtelière, Florent.
Face à Champagne, le FCEB n’a pas perdu le Nord sur ses terres. On doit désormais garder cet état d’esprit et cette envie pour le prochain match dimanche à Valmont à 10h.
Jeremy D. & Florent J.

COMPTE RENDU #6 – 22.08.21

FC Champvent II – FCEB 4-1 (1-1)

Des débuts compliqués

Il n’est jamais évident d’aller jouer au battoir de Champvent et on l’a compris de la pire des manières: une défaite 4-1 pour notre entrée en matière en championnat.
Dès les premiers instants, on sentit Champvent plus entreprenant. Notre gardien Jeremy, fatigué de sa soirée de la veille, dût s’en remettre à ses poteaux à deux reprises dès l’entame de match. Un bon gardien a toujours de la chance.
On prit ensuite l’avantage sur notre adversaire et quelques minutes après une bonne frappe extérieur pied droit d’El Capitán, Tom, déviée par le gardien, c’est Maxime, auteur d’un match très solide, qui nous permit d’ouvrir le score de la tête sur corner. Malheureusement, on ne put conserver le score jusqu’à la pause car Champvent égalisait peu avant celle-ci.
A la mi-temps, il était clair que le match allait se jouer sur peu de choses désormais. La magie vint des pieds d’un Chanvannais qui glaça notre défense en déposant un ballon dans la lucarne sur coup franc malgré la déviation de Lionel (qui a remplacé Jeremy à la pause). On se devait de réagir, mais le match se ferma considérablement et les actions se firent rares de part et d’autre. Champvent put rapidement tripler son avantage sur un oubli de notre défense qui laissa filer un joueur adverse seul face à Lionel. Puis, plus grand chose, nos hommes donnèrent tout mais se cognèrent à la défense bien organisée de Champvent. En fin de rencontre, les locaux scellèrent le score sur un vieux pointu à l’ancienne.
Défaite 4-1 pour nos boys qui ne se découragent pas et se réjouissent déjà d’affronter la semaine prochaine leur voisin Champagne, dans le derby du Nord.
Jeremy D.

COMPTE RENDU #5 – 13.08.21 – COUPE VAUDOISE

FCEB – FC Étoile Broye I 2-4 (1-2)

Essayé pas pu

Notre saison commençait hier soir, le vendredi 13, avec le tour préliminaire de la Coupe Vaudoise contre le FC Étoile Broye. Pour ce match, 17 joueurs étaient à disposition de Nicolas (coach d’un soir). Cela a permis de faire tourner l’équipe pour garder une certaine fraîcheur au fil des minutes, malgré la chaleur et l’engagement physique important. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que la différence s’est faite ressentir. Dans les qualités individuelles, techniques et dans la motivation, nous n’avions rien à envier à nos opposants. La différence d’une ligue s’est remarquée dans les duels physiques et l’endurance.
Bien en place en début de match, nous avons été surpris et légèrement déconcentrés dès la 15e minute lorsque nos adversaires ont ouvert le score. Puis 10 minutes plus tard, ils doublaient la mise. Coup dur. Mais notre mental nous a permis de garder espoir, de continuer à tous tirer à la même corde pour réduire le score 3 minutes plus tard par Ilan. L’envie était là et les opportunités de marquer aussi.
Alors que nous commencions la deuxième mi-temps remontés à bloc, nous nous sommes faits couper dans notre élan par un pénalty très (très) discutable sifflé par l’arbitre, suite à une faute de main dans la surface, alors que le bras était collé au corps du malheureux Alexandre. 1-3 à la 55e. Nous avions encore la place pour revenir et n’allions pas laisser nos adversaires croire à une qualification à ce moment-là. Et alors que la fatigue commençait à se faire sentir, Antoni réussissait à se frayer un chemin dans la défense des Verts, pour inscrire le 2-3 à 15 minutes du terme.
Les dernières minutes étaient éprouvantes pour l’ensemble de nos joueurs, au vue des efforts faits durant la rencontre. Etoile Broye, ayant profité de cette faiblesse pour inscrire leur 4e but, terminait son match avec sérénité, alors que de notre côté nous ne lâchions rien pour tenter de revenir. Score final 2-4.
Nous retiendrons de ce match, malgré la défaite, que nous sommes prêts pour débuter le championnat. L’équipe est soudée, motivée et techniquement au point. Il restera deux-trois soucis tactiques à régler et continuer à travailler physiquement. Nul doute que nous sommes capables de réaliser de très belles choses.
Nous vous donnons rendez-vous dimanche prochain à 10h à Champvent, pour le premier match de championnat.
Nicolas D.

COMPTE RENDU #4 – 06.08.21 – MATCH AMICAL

Vallorbe-Ballaigues – FCEB 1-1 (0-0)

Un match nul prometteur

Vendredi soir, le FC Étoile Bonvillars avait rendez-vous à Vallorbe pour son dernier match de préparation. Un rapide coup d’œil à la feuille de match permettait de se rendre compte que Marco allait une nouvelle fois avoir un problème de riche: donner du temps de jeu aux 20 joueurs présents. Il a donc choisi de procéder à une revue d’effectif à la mi-temps avec pas moins de 9 changements. Des signaux très positifs à l’approche de la réception d’Etoile-Broye vendredi prochain pour le compte du 1er tour de Coupe Vaudoise.
Sur le terrain, le match a laissé la place à une rencontre ouverte. De part et d’autre, les occasions d’ouvrir la marque se sont présentées sans toutefois que les attaquants ne parviennent à tromper le gardien adverse. Bien en place avec ce désormais système tactique en 3-5-2, le FCEB a fait jeu égal en première période et c’est logiquement sur le score de 0-0 que les deux formations sont rentrées aux vestiaires.
C’est finalement en deuxième période qu’Antoni faisait fructifier le bon travail collectif en marquant le 0-1 sur une merveille de passe de Sinan. Une ouverture à la marque qui a eu le don de réveiller Val-Bal, plus pressant que jamais une fois mené à la marque. Mais c’était sans compter sur la solidité de la défense du FC Étoile Bonvillars qui parvenait à repousser les offensives locales. Un travail défensif de l’ensemble des joueurs sur la pelouse, de Jeremy dans les buts à Sofiane devant.
Pourtant, le FC Vallorbe-Ballaigue allait trouver le moyen de revenir à la marque sur une frappe imparable. 1-1, score final.
Sur la lancée de précédents matchs amicaux, c’est l’état d’esprit et le collectif bonvillarois qui est à retenir de cette dernière rencontre de préparation. Face à une belle équipe de ValBal, le FCEB a su montrer une nouvelle fois qu’elle parviendra à faire de bons résultats en jouant en équipe.
Un grand merci au FC Vallorbe-Ballaigues et sa buvette pour l’accueil. Et encore un très bon anniversaire à Gabriel.
Benoît J.

COMPTE RENDU #3 – 02.08.21 – MATCH AMICAL

FCEB – FC Petite-Glâne 8-0 (1-0)

Un match référence sur lequel s’appuyer

Lundi soir, pour notre 3ème match amical de cette nouvelle saison, nous recevions le FC Petite-Glâne. Première grande surprise dans cette partie, Marco disposait de 20 joueurs ! 16 joueurs de l’équipe, plus 4 joueurs en test. Le fruit d’un grand travail de recrutement durant l’été. Il a donc pu aligner quasiment 2 équipes différentes pour chaque mi-temps, ce qui nous a permis de facilement prendre l’ascendant sur notre adversaire.
Le match démarra sur les chapeaux de roues et il nous manqua que la finition pour mener au score. Ce manque de lucidité et de précision devant le but a failli nous coûter cher, puisque nos adversaires ont eu une ou deux occasions dangereuses. Juste avant la mi-temps, un penalty obtenu par Antoni était transformé, avec énormément de sang-froid, par une probable nouvelle recrue du FCEB. La machine était lancée.
La deuxième mi-temps continua sur la même envie et la même jouerie que le 1ère. Avec un paramètre supplémentaire important, les actions furent concrétisées !
Score final 8-0 pour un match référence sur beaucoup d’aspect. Etat d’esprit positif, jouerie et victoire ont fait de cette partie l’une des plus aboutie de cette préparation jusqu’à présent.
Pour notre dernier match de pré-saison, nous nous déplacerons à Vallorbe pour y affronter Vallorbe-Baillagues en espérant réitérer cette excellente prestation.
Dimitri H.

COMPTE RENDU #2 – 29.07.21 – MATCH AMICAL

FC Vallon du Nozon – FCEB 3-2 (1-2)

Une défaite mais de belles séquences de jeu

La seconde semaine de notre préparation s’est conclue jeudi soir avec un déplacement à Vaulion pour y affronter le FC Vallon du Nozon, nouveau club né de la fusion entre le FC Croy et le FC Vaulion. Pour ce second test estival, Marco devait composer avec de nombreux absents, il décida néanmoins de positionner l’équipe en 3-5-2, un schéma qui s’est avéré concluant mardi face au FC Nord Gros de Vaud.
Comme mardi, nous nous fîmes surprendre d’entrée et encaissions l’ouverture du score dès les premières minutes de la rencontre. Menés 1-0, nous commencions et parvenions, au fil des minutes, à mettre en place notre jeu, à faire tourner le ballon et à nous créer des opportunités. À la réception d’un corner, notre défenseur Maxime égalisa, profitant du marquage laxiste de la défense. Quelques minutes plus tard, nous prenions l’avantage grâce à Dirceu, dont le coup-franc trompa le portier adverse. C’est sur ce score de 1-2, en toute logique, que l’arbitre siffla la mi-temps.
Après le thé, nous nous créions plusieurs belles occasions mais pêchions dans la finition. Peut-être le point négatif de la soirée qui ne nous a pas permis de nous mettre à l’abri. De l’autre côté, nos adversaires ne lâchaient rien et réussissaient au fil des minutes à se rendre de plus en plus dangereux. Nous finissions par craquer et encaissions d’abord l’égalisation (2-2), puis le but-victoire quelques minutes plus tard. Le FC Vallon du Nozon s’imposa donc 3-2 au terme d’un bon match entre deux belles équipes.
Malgré la défaite du soir, Marco a constaté de nombreux points positifs et s’est montré plutôt satisfait de la prestation de l’équipe.
Maxime M.

COMPTE RENDU #1 – 27.07.21 – MATCH AMICAL

FCEB – FC Nord Gros de Vaud IA 4-2 (0-2)

Une remontada pour notre premier match

Mardi soir, pour notre tout premier match amical de la saison 2021-2022, nous recevions le FC Nord Gros de Vaud. Pour débuter ce match, Marco nous lançait dans un nouveau dispositif. Il nous aura fallu 10 minutes avant de l’apprivoiser et trouver nos repères, laps de temps durant lequel nos adversaires en ont profité pour inscrire 2 buts, et ainsi nous mettre dans une position délicate. Après cela, nous avons gardé la tête haute et avons réussi à poser le jeu, ce qui nous a permis de trouver petit à petit nos marques et amener le danger vers l’avant. Nos adversaires, en confiance et bien en place dans les derniers mètres, ne nous ont pas laissé réduire le score avant la mi-temps.
« Marcoach » prenait alors la parole pour nous féliciter de ces 35 bonnes minutes, et de la jouerie proposée, dans un dispositif que nous n’avions pas repratiqué depuis près de 2 ans. Il nous mettait toutefois en garde avant la reprise de la seconde période, afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’à l’entame de match. « Ne pas encaisser et continuer à mettre la pression sur le but adverse. »
Il ne nous aura pas fallu beaucoup de temps pour appliquer ses consignes, puisqu’en moins de dix minutes nous sommes revenus au score, grâce à deux buts d’Antoni. Puis s’en est suivi une période creuse d’un quart d’heure, avant que l’on obtienne un penalty (68e) qui a fait basculer la rencontre. Benoît, arborant le brassard de capitaine, prenait alors ses responsabilités et plaçait un contre-pied parfait. Nous prenions enfin l’avantage, pour la première fois du match. En confiance et désormais devant au score, nous n’avons rien lâché et avons continué à pousser pour faire la différence. Malheureusement nos tentatives ont trop souvent manqué de précision ou de conviction. Le dernier but viendra des pieds d’Ilan, envoyé en profondeur au milieu de terrain, qui s’en est allé dribbler le gardien avant de pousser le ballon au fond des filets.
Nicolas D.